Le métier de dog-walker

Qu’est ce qu’un dog walker?


Un dog-walker, pour les non anglophones, c’est un promeneur de chiens. Il promène des chiens seuls ou en groupe. Un métier au service du bien-être des chiens en réelle expansion.


Aujourd’hui, avec nos rythmes de vie effrénés (télétravail ou non), il est parfois difficile pour les personnes d’assouvir totalement les besoins de leur chien. Il est évident qu’accueillir un chien à la maison doit être une décision réfléchie, et pas un coup de tête quand on va à Truffica, pour la balade du dimanche, entre l’achat d’une brouette et d’un kit jardinage…


Une fois cette décision prise, Bobby n’est pas juste là pour égayer la journée des humains: il a des besoins réels. Et la balade en fait partie ! Elle est même indispensable (rappelez-vous vos heures sombres en plein confinement quand vous ne pouviez pas sortir et étiez privés de vos congénères, vous contentant de visios avec vos proches et faisant les mille pas dans votre appartement et/ou votre jardin…).


Non, un jardin, même de 5000 m2, ne suffit pas à votre chien. Pourquoi ? Lisez ce qui suit:


Le chien a besoin de sortir chaque jour en promenade : je ne parle d’une balade “hygiénique” qui dure 10 minutes, le temps de lui faire faire ses besoins et de rentrer (ça on oublie, minimum 20 minutes pour les plus courtes, dans de bonnes conditions!) Je parle de THE balade :


- La durée de la balade dépendra de l’âge du chien (pour se faire une idée, on proposera à 2 mois une balade de 10/15 minutes, qui augmentera chaque mois de 5 minutes) et de son état de santé.


- Elle est indispensable pour le bien-être du chien et pour maintenir un bon état de santé.


- The balade, c’est la balade qui permet à votre chien de prendre toutes ces bonnes odeurs (parfois peu appétantes pour nous comme les urines et excréments des autres chiens/animaux), ces odeurs qui appartiennent à chaque élément de la vie (naturel ou artificiel). Le chien vit dans un monde d’odeurs ! Sa truffe, c’est sa vie. Donc au passage on arrête les « AU PIED » avec 1 mètre de laisse, ou les conseils du type « laissez-le sentir 10 secondes, pas plus » (véridique, entendu dernièrement) qui justement empêchent le chien de prendre connaissance du monde qui l’entoure.


- La balade n’est pas qu’une dépense physique : comme nous l’avons vu, elle permet au chien de s’informer (en langage humain ça revient à lire les SMS, messages Whatsapp, Messenger, etc. laissés par nos congénères). Une vraie dépense mentale : analyser les odeurs, réfléchir, laisser des messages ensuite, notamment par les beaux marquages urinaires mais pas seulement.


- La balade ce n’est pas la balade de Speedy Gonzales : plus la balade est lente, plus le chien peut prendre les odeurs, observer. aller à son rythme : non, le chien ne fait pas que courir en balade ! Parfois il en aura besoin, mais il le fera de lui-même. Faites le test : marchez vite et regardez combien de temps votre chien passe à flairer ? Marchez très lentement (un pas par seconde) et dîtes-nous ce que vous constatez...


- La balade, ce n’est pas le chien tenu avec 1 mètre de laisse : s'il ne peut être en libre, une longe de 3 à 5 mètres en ville ou de 10 à 15 mètres à la campagne offrira une plus grande liberté à votre chien.


- La balade lui permet de rencontrer ses congénères, des humains, divers endroits... Parfait pour continuer sa socialisation et sa familiarisation à ce qui l’entoure.


Pourquoi et quand faire appel à un dog-walker?


- Lorsque vous manquez de temps pour faire une vraie balade de qualité parce que vous travaillez ou que vous vous absentez (le dog-walker ne dispense pas de faire des balades avec votre chien aux autres moments de la journée, même si elles sont moins longues, ou lorsque vous ne travaillez pas, nous sommes d’accord. C’est important de garder ce lien et de partager de bons moments en extérieur).


- Un chien n’est pas fait pour passer de longues journées seul : c’est un animal social, et attendre pendant 10 heures que ses humains rentrent, ce n’est pas la vie la plus fun ! C’est d’ailleurs pour cela que certains chiens en arrivent à détruire de beaux canapés, ravagent les murs, urinent sur le parquet…


- Faire appel à un dog-walker offrira à votre chien une coupure bien méritée dans la journée, il sera ainsi plus détendu, n’aura pas à se retenir de si longues heures pour faire des besoins (très néfaste pour sa santé), sera potentiellement moins stressé, moins excité et vous profiterez encore mieux l’un de l’autre.


- Grâce aux balades collectives, votre chien assouvira son besoin de côtoyer ses congénères (c’est un être social, ne l’oublions pas), dans un cadre sécure, affinera sa communication, se fera même des potes ! What else ?


- Si votre chien est plus à l’aise en petit comité voire seul, ou que ce service de balade collective n’est pas proposé, le dog-walker lui offrira tous les avantages cités plus haut, mais en tête à tête !


Pourquoi se former au métier de dog-walker ?


C’est un réel travail, nécessitant une connaissance approfondie du répertoire comportemental du chien et de ses besoins.


Le dog-walker a comme qualité de pouvoir s’adapter au chien qu’il a en face (du plus craintif au plus fougueux !) et aux diverses situations, il a une grande capacité d’observation, une bonne gestion émotionnelle et est organisé.

Le sérieux et le professionnalisme seront de mise : les personnes qui confient leur chien y tiennent énormément et sont justement soucieuses de son bien-être, ils ont donc besoin de pouvoir faire confiance à la personne qui le prendra en charge.


Que vous apportera la formation de dog-walker que nous proposons ?

- Des bases en éthologie canine, pour mieux comprendre et interpréter les comportements du chien.

- Une connaissance des besoins du chien.

- Une connaissance des signes pour évaluer la bonne santé et le bien-être du chien.

- Une connaissance du type de matériel nécessaire.

- Les conditions idéales pour une balade sereine pour un chien (en individuel et en collectif).

- La formation et la gestion d’un groupe de chiens en balade collective, dans un cadre sécure.

- Une connaissance de la réglementation liée au métier.

- La relation clients et la prise de contact.


Et bien d’autres choses… Mais on ne vous dit pas tout ! 😉


Par Romy Sauvageot, comportementaliste spécialiste du chien, éducateur canin et intervenante dans notre formation "Pet-Sitter et Dog-Walker".

Pour en savoir plus et pour vous inscrire à notre formation, c’est par ici.


:


132 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout