top of page

La phytothérapie pour les animaux


L'utilisation des plantes à titre curatif ou préventif remonte à la Haute Antiquité, et a concerné de nombreuses civilisations à travers l'Histoire.


La phytothérapie avait toutefois perdu de sa notoriété à la fin du XIXe siècle au profit de la médecine allopathique suite à l'avènement de la chimie et des médicaments de synthèse.


Cette mise à l'écart a été de courte durée : la phytothérapie moderne, aussi appelée "phytothérapie rationnelle", permet de réconcilier traditions séculaires et preuves d'une efficacité scientifique : des analyses pharmacologiques et biochimiques, appuyées par des essais cliniques, ont en effet permis de valider les effets bénéfiques de nombreuses plantes.


La phytothérapie a connu le même chemin en médecine vétérinaire : délaissée avec le développement de l'offre allopathique, elle est de plus en plus pratiquée. Plusieurs laboratoires proposent d'ailleurs des gammes de produits à base de plantes pour nos animaux domestiques : standardisés, plus efficaces, ils sont aussi plus facilement administrables grâce à l'apparition de nouvelles formes galéniques.


Chien soin naturel

L'utilisation des plantes chez les animaux ne date pas non plus d'hier : la zoopharmacognosie a permis d'étudier chez certains animaux non humains une capacité instinctive à l'automédication.


Pour ne citer qu'un exemple parmi tant d'autres, les chimpanzés mastiquent et ingèrent certaines feuilles connues pour leurs propriétés antiparasitaires.


Même s'ils n'ont que peu d'occasions de pratiquer l'automédication, certains de nos animaux domestiques continuent à adopter des comportements destinés à améliorer leur santé ou leur bien-être grâce aux plantes.


L'exemple le plus connu est le cas du chat qui consommerait certaines herbes afin

de régurgiter des boules de poils stagnant dans son estomac.


Chat qui mange de l'herbe

L'administration de plantes à nos animaux ne s'improvise pas ! Afin de pouvoir les utiliser à bon escient, il est bien sûr primordial de connaître les caractéristiques de chacune d'elles, les interactions et mélanges compatibles ou non, leurs effets secondaires possibles, leurs différentes formes : plantes fraîches, plantes séchées, extraits secs ou fluides, macérats...



En effet, soin naturel ne veut pas dire sans danger : certains actifs végétaux sont particulièrement puissants et peuvent avoir des effets indésirables voire dommageables pour la santé de l'animal.


Veillez à toujours vous faire accompagner par un professionnel et utilisez des produits spécifiques et de qualité.


 

Pour en savoir plus, découvrez notre formation Conseiller en Soins Naturels pour Animaux de 20 jours en visioconférence.


138 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page